AccueilAccueil ArticlesArticles Choix de langueChoix de langue
RSS Feeds
DrillDown Icon Autisme Ontario – Base de connaissances
DrillDown Icon Bienvenue
DrillDown Icon Caractéristiques et fonctionnalités de ce site
DrillDown Icon 2 Diagnostic
DrillDown Icon 3 Famille
DrillDown Icon 4 Développement des habiletés
DrillDown Icon La boîte à outils émotionnels
DrillDown Icon École de cuisine pour personnes autistes
DrillDown Icon Des stratégies simples, mais efficaces
DrillDown Icon Comprendre les défis sociaux liés aux TSA
DrillDown Icon Éléments clés d'un programme d'habiletés sociales
DrillDown Icon Promouvoir l'apprentissage et la généralisation
DrillDown Icon Experts en interventions axées sur les habiletés sociales
DrillDown Icon Le contact visuel
DrillDown Icon L’enseignement des habiletés sociales
DrillDown Icon Accroître la participation à la vie sociale
DrillDown Icon L’importance des habiletés de la vie quotidienne
DrillDown Icon L’éducation sexuelle
DrillDown Icon Autour de la piscine
DrillDown Icon Trouver et obtenir des services et des soutiens
DrillDown Icon Usage de médicaments pour traiter des problèmes neurologiques, de comportement et de santé mentale
DrillDown Icon Objets à triturer
DrillDown Icon Stratégies sensorielles pour les ados et les adultes
DrillDown Icon Cinq conseils pratiques pour faciliter votre transition vers le monde adulte
DrillDown Icon Favoriser l’établissement de relations positives et sans risque
DrillDown Icon Faits et conseils pratiques pour interagir avec les personnes qui vivent avec un trouble du spectre de l’autisme
DrillDown Icon Modélisation par vidéo: Réaliser des vidéos a la maison
DrillDown Icon Quatre conseils pour aider les enfants qui vivent avec l’autisme à tirer le maximum de bénéfices du jeu Pokémon Go
DrillDown Icon Soins personnels et conseils beauté
DrillDown Icon Des conseils pour se soustraire à la pression des pairs
DrillDown Icon Le trouble du spectre de l’autisme et les transports publics
DrillDown Icon 5 Activités récréatives, loisirs et santé
DrillDown Icon 6 Bénévolat et emploi
DrillDown Icon 7 École élémentaire et secondaire
DrillDown Icon 8 Possibilités d'intervention
DrillDown Icon 9 Technologie
DrillDown Icon 10 Opinions personnelles
DrillDown Icon 11 Planification de l'avenir
DrillDown Icon 12 Études postsecondaires
DrillDown Icon 13 Transition vers l'école
DrillDown Icon 14 Les professionnels et le TSA
DrillDown Icon 15 La santé mentale
  Envoyer cet article par courrielAperçu avant impressionAperçu avant impression article actuel/Catégorie avec articles complémentaires/sous-catégories
 
Favoriser l’établissement de relations positives et sans risque
Par: SMITH, L., K. SZIDON et S. HEDGES. Supporting Success and Safety in Relationships, Autism at-a-Glance Brief, Chapel Hill: The University of North Carolina, Frank Porter Graham Child Development Institute, CSESA Development Team, 2015.

Autism at-a-Glance est une publication du Center on Secondary Education for Students with ASD (CSESA)

La revue Autism at-a-Glance publie des documents créés par le Center on Secondary Education for Students with ASD (CSESA) en tenant compte des besoins des praticiens et des familles. Ces documents s’adressent aux membres du personnel des écoles secondaires qui offrent un soutien aux élèves autistes ainsi qu’aux familles qui comptent parmi leurs membres des adolescents autistes. En plus de résumer l’état actuel des connaissances sur différents thèmes touchant les élèves autistes des écoles secondaires, la revue contient des conseils pratiques et propose des ressources pour le personnel des écoles et des organismes communautaires, de même que pour les membres des familles.
Les créateurs et créatrices de la revue Autism at-a-glance souhaitaient offrir un soutien au personnel des écoles secondaires, aux membres des familles ainsi qu’aux personnes qui vivent avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), soutien axé entre autres sur la compréhension des fréquentations, leur réussite et leur sécurité.
 

Comme les autres jeunes de leur âge, de nombreux adolescents autistes désirent nouer des relations amicales et amoureuses. En raison de leurs difficultés de communication sociale, certains d’entre eux ont peu d’expérience de ce type de relations et pourraient tirer profit de l’apprentissage des habiletés nécessaires pour établir des relations interpersonnelles positives et sans risque. On parle ici de développer les habiletés de base requises pour avoir des fréquentations : la maturité relationnelle et affective, la capacité d’avoir des fréquentations sans risque et les habiletés sociales liées aux fréquentations. Le personnel de l’école et les familles jouent tous deux un rôle important dans le soutien de ces types d’habiletés.

Les habiletés de base requises pour avoir des fréquentations
Déterminer l’objectif des fréquentations. Les éducateurs et éducatrices doivent prendre le temps de discuter de la nature des fréquentations. Par exemple, expliquer que les fréquentations sont une expérience que partagent deux personnes qui s’apprécient mutuellement.

 

  • Établir une compréhension commune du processus de fréquentation. Il se peut que les adolescents ou adolescentes aient besoin d’aide pour comprendre à quel moment il semble raisonnable de fréquenter une autre personne ainsi que de quelle façon les fréquentations évoluent habituellement. Par exemple, qu’une relation évolue au fil du temps, qu’elle s’établit entre deux personnes qui se connaissent, qu’elle peut se transformer en amitié au bout de plusieurs mois et, finalement, devenir une relation amoureuse.
  • Comprendre les différences entre les simples connaissances, les amis et les personnes qui sortent ensemble. Les adolescents et adolescentes devraient comprendre les comportements généralement associés aux différentes catégories de relations et savoir comment se comporter avec des étrangers, des membres de la collectivité qui les aident, les membres de leur famille, leurs amis et leurs partenaires amoureux.
  • Faire la preuve qu’ils possèdent la maturité requise pour entreprendre des fréquentations. Les adolescents et adolescentes qui vivent avec un TSA auraient sans doute intérêt à se demander s’ils sont prêts à avoir des fréquentations, notamment sur les plans suivants : leurs habitudes d’hygiène et de propreté, leur niveau d’autonomie et les marques de confiance.
  • Être conscients de leurs sensibilités sensorielles et élaborer une stratégie pour bien les gérer. Souvent, les adolescents et adolescentes qui vivent avec un TSA sont hypo- ou hypersensibles à l’information sensorielle tels que les sons, les odeurs et le toucher. Ces différences sensorielles peuvent avoir des répercussions sur les relations sociales; il est donc important d’en discuter afin d’établir des stratégies d’adaptation dans le contexte de fréquentations.

 

Les adolescents et adolescentes qui ont un TSA peuvent tirer profit de l’apprentissage des habiletés de base requises pour avoir des fréquentations, des risques qui leur sont parfois associés et des habiletés sociales qu’elles nécessitent.

Scénario 1 : Difficultés possibles, liées à la méconnaissance des habiletés de base requises pour avoir des fréquentations

Sam était intéressé à fréquenter des filles de son école secondaire. Il était déçu de n’avoir jamais réussi à obtenir un rendez-vous avec une fille et a décidé d’en parler à son enseignant et à sa conseillère en orientation. Ces deux personnes ont rencontré Sam afin de discuter des moyens qui pourraient l’aider dans ses démarches. Il a été déterminé, d’un commun accord, que l’un des obstacles potentiels à son désir était sa méconnaissance des notions élémentaires d’hygiène. L’enseignant et la conseillère en orientation de Sam ont décidé que le fait d’enseigner ces notions de base à Sam, en les associant aux habiletés de base pour avoir des fréquentations, pourrait le motiver à soigner son apparence afin que les filles de son école le trouvent plus attirant.

La capacité d’avoir des fréquentations sans risque
  • Définir le comportement abusif et les comportements sexuels illicites, et expliquer comment les éviter. Les ados TSA sont vulnérables aux abus des autres. En raison de leur faible niveau de compréhension sociale, certains d’entre eux peuvent se comporter eux-mêmes de manière inappropriée. Les ados TSA auxquels on enseigne à reconnaître les comportements abusifs et illicites, ainsi que les « zones grises » à prendre en compte, se protègent eux-mêmes et protègent les autres.
  • Discuter des dangers inhérents aux relations sur Internet. De nombreux ados TSA ont accès à Internet et apprécient la communication en ligne. D’où la nécessité de leur apprendre à éviter les dangers liés au réseau Internet.
  • Discuter des conséquences de l’activité sexuelle. Même si l’éducation sexuelle fait habituellement partie de l’enseignement intermédiaire et secondaire, il faut veiller à ce que les ados TSA comprennent bien les conséquences possibles de l’activité sexuelle, ce qui comprend les maladies transmissibles sexuellement et la grossesse.
Scénario 2 : Difficultés possibles, liées à la méconnaissance des règles de sécurité en matière de fréquentations

Lenore a une passion pour les mangas. Elle passe beaucoup de temps à lire des mangas en ligne et participe aux échanges sur un site Web réservé aux passionnés de mangas. Lenore et ses amis en ligne discutent souvent de leurs personnages préférés. Les parents de Lenore ont découvert que, lors d’une récente conversation, Lenore a été invitée à envoyer une photo d’elle-même à un ami en ligne. Ils ont aussi constaté avec inquiétude que leur fille avait échangé plusieurs photos avec un étranger sur le site Web des passionnés de mangas. À l’occasion d’une réunion d’équipe, les parents de Lenore ont parlé de leurs préoccupations concernant la sécurité sur Internet avec l’enseignante-ressource de leur fille. L’équipe a décidé qu’il fallait consacrer du temps d’enseignement à revoir les comportements généralement associés aux différentes catégories de relations et enseigner les comportements à adopter avec des étrangers, des membres de la collectivité qui les aident, les membres de leur famille, leurs amis et leurs partenaires amoureux. Tous voulaient s’assurer que Lenore comprenait comment se protéger des personnes qui pourraient chercher à profiter d’elle.

Les habiletés sociales
  • Habiletés manifestes à coordonner des points de vue et à communiquer socialement pour avoir des fréquentations. Les ados TSA doivent être guidés dans l’apprentissage et la pratique des habiletés sociales associées aux fréquentations, notamment les suivantes : comment exprimer leur intérêt pour une personne, comment formuler des compliments, comment se révéler à l’autre et comprendre ce que les autres tentent de communiquer.
  • Cerner les erreurs sociales liées aux fréquentations. Les fréquentations sont une interaction sociale complexe pour tout le monde; il ne faut pas s’étonner que les ados TSA fassent des erreurs sociales dans le cadre de leurs fréquentations. Les éducateurs et éducatrices peuvent les aider à éviter de telles erreurs en leur enseignant des habiletés comme celles-ci : trouver des endroits appropriés pour leurs éventuelles fréquentations; évaluer l’intérêt d’un ou d’une éventuelle partenaire; choisir où aller avec la personne fréquentée; déterminer si un rendez-vous a été fructueux et s’il y a lieu de poursuivre les fréquentations ou d’y mettre fin.
Scénario 3 : Difficultés possibles, liées à de faibles habiletés sociales

Ren voulait sortir avec une fille qu’il avait connue dans son cours d’éducation physique. Il se souvenait avoir appris, dans un cours sur les habiletés sociales, qu’il était important de maintenir un contact visuel avec les autres pour leurs indiquer que ce qu’ils disent vous intéresse. Ren prenait soin de regarder Stacy quand il était en classe avec elle. Il lui posait souvent des questions sur elle-même et sur son travail scolaire. À la troisième semaine de cours, Stacy a signalé à son enseignant en sciences que Ren lui parlait trop et la dévisageait constamment. Elle trouvait le comportement de Ren tellement bizarre qu’elle voulait changer de classe. L’enseignant en sciences a rencontré Ren et son enseignant-ressource afin de discuter de ce comportement. Ce dernier s’est rendu compte qu’il devait aider Ren à comprendre l’erreur sociale qu’il avait commise avec Stacy et à évaluer si une fille était intéressée à le fréquenter. L’enseignant-ressource a aussi aidé Ren à améliorer ses habiletés sociales, à décoder les indices sociaux (p. ex., les expressions faciales, le langage corporel); il a aussi discuté avec lui du fait qu’un contact visuel trop soutenu pouvait créer un malaise.

Quatre stratégies clés pour favoriser l’établissement de relations et de fréquentations positives et sans risque
 

1. Appuis visuels : exemples visuels de concepts que vous comptez enseigner pour faciliter la compréhension des habiletés ciblées. 

  • Utiliser des photos pour que les élèves puissent s’exercer à observer les émotions des gens.
  • Utiliser des scripts sociaux pour revoir les concepts clés des fréquentations, par exemple, la façon de demander un rendez-vous à quelqu’un.
2. Modèles vidéo : exemples vidéo de comportements appropriés dans le cadre de relations et de fréquentations.
  • Utiliser des exemples vidéo pour stimuler le développement des habiletés sociales tel que le langage corporel adéquat pour amorcer une conversation ou un jeu de séduction (flirt).
  • Utiliser des modèles vidéo pour illustrer et rappeler les étapes d’une bonne hygiène personnelle.
3. Scénarios sociaux : des scénarios qui aident à comprendre les situations sociales. Les scénarios insistent sur les signaux sociaux qu’il est important d’observer dans la situation sociale ciblée. L’histoire racontée propose aux ados des exemples de réponses sociales appropriées.

 

  • Utiliser les scénarios sociaux pour expliquer l’importance d’habiletés telles que l’hygiène personnelle, l’autonomie et les marques de confiance et montrer comment ces habiletés peuvent être associées à des fréquentations réussies.
  • Utiliser les scénarios sociaux pour discuter de l’idée du « curriculum caché » (règles sociales non écrites) et ainsi mettre en évidence les règles importantes qui régissent les fréquentations et que tout le monde connaît, mais qui ne sont jamais enseignées. Cela comprend les règles présumées et les attentes sociales. Exemple : Lorsque vous proposez une sortie à deux à quelqu’un et que cette personne RÉPOND qu’elle est occupée, cela SIGNIFIE souvent qu’elle ne veut pas sortir avec vous et non pas que vous devez répéter votre demande à un autre moment. Lorsqu’une personne vous dit qu’elle est occupée, vous ne devriez pas lui demander de nouveau de sortir avec vous.
4. Jeux de rôle : répéter des comportements clés de communication sociale qui sont associés à des relations sans risque.
  • Utiliser les jeux de rôle pour illustrer et mettre en pratique des comportements de communication non verbale.
  • Utiliser « l’autopsie sociale » pour analyser les erreurs sociales commises et choisir des solutions alternatives pour corriger ces erreurs à l’avenir
Rappels importants

N’oubliez pas de renforcer les comportements appropriés!

Prenez la peine d’observer les ados en train de bien faire les choses.

 

  • La rétroaction spécifique aidera les ados à se souvenir des habiletés que vous tentez de leur enseigner.
  • « C’était super de laisser suffisamment de place à tes amis. Les autres apprécient que tu te tiennes à environ un bras de distance d’eux lorsque tu leur parles. »
  • « J’ai remarqué que tu écoutais Kayla lorsqu’elle parlait de sa fin de semaine et que tu as été capable de lui demander quel passage du film elle avait préféré. Tu as montré de l’intérêt pour ce qu’elle avait à dire.
Communiquez régulièrement avec les ados qui ont un TSA et avec les personnes qui leur fournissent un soutien.
Établir des relations à l’école secondaire est un processus complexe qui exige de la pratique.
  • Utilisez les erreurs comme des occasions d’enseigner de nouvelles habiletés.
  • Une communication ouverte avec les familles peut aider à cerner les besoins des élèves et à renforcer chez eux les habiletés que vous essayez de leur enseigner.

 

Ressources supplémentaires
BAKER, J. Social Skills Picture Book for High School and Beyond, Future Horizons, 2006. 
 

DAVIES, C., M. DUBIE et G.B. MESIBOV. Intimate relationships and sexual health: A curriculum for teaching adolescents/adults with high-functioning autism spectrum disorders and other social challenges, Shawnee Mission, KS, Autism Asperger Publishing, 2012.

HAFNER, D. Healthy and Ready to Work: A Series of Materials Supporting Youth with Special Health Care Needs, S.A.F.E. Safety Awareness for Empowerment, A Training Guide for Safety at Home, at Work, and in Public, 2005. www.waisman.wisc.edu/cedd/pdfs/products/health/SAFE.pdf

LAUGESON, E. A. The PEERS Curriculum for School-Based Professionals Social Skills Training for Adolescents with Autism Spectrum Disorder, 2014.www.taylorandfrancis.com/books/details/978041562965

MYLES, B. S., M. L. TRAUTMAN et R. L. SCHELVAN. The hidden curriculum: Practical solutions for understanding unstated rules in social situations, Shawnee Missions, KS, Autism Asperger Publishing, 2004. 
 

Vous pouvez reproduire cet article tiré de la revue Autism at-a-Glance à la condition d’en attribuer le crédit au CSESA et à leurs auteurs. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site du CSESA : http://csesa.fpg.unc.edu/ ou https://www.facebook.com/csesa.asd.

Les travaux dont il est question ici ont bénéficié du soutien de l’Institut des sciences de l’éducation, du Département de l’éducation, des États-Unis : subvention R324C120006 accordée à l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill. Les opinions exprimées sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de l’Institut ou du Département.
Attachments