AccueilAccueil ArticlesArticles Choix de langueChoix de langue
RSS Feeds
DrillDown Icon Autisme Ontario – Base de connaissances
DrillDown Icon Bienvenue
DrillDown Icon Caractéristiques et fonctionnalités de ce site
DrillDown Icon 2 Diagnostic
DrillDown Icon 3 Famille
DrillDown Icon 4 Développement des habiletés
DrillDown Icon La boîte à outils émotionnels
DrillDown Icon École de cuisine pour personnes autistes
DrillDown Icon Des stratégies simples, mais efficaces
DrillDown Icon Comprendre les défis sociaux liés aux TSA
DrillDown Icon Éléments clés d'un programme d'habiletés sociales
DrillDown Icon Promouvoir l'apprentissage et la généralisation
DrillDown Icon Experts en interventions axées sur les habiletés sociales
DrillDown Icon Le contact visuel
DrillDown Icon L’enseignement des habiletés sociales
DrillDown Icon Accroître la participation à la vie sociale
DrillDown Icon L’importance des habiletés de la vie quotidienne
DrillDown Icon L’éducation sexuelle
DrillDown Icon Autour de la piscine
DrillDown Icon Trouver et obtenir des services et des soutiens
DrillDown Icon Usage de médicaments pour traiter des problèmes neurologiques, de comportement et de santé mentale
DrillDown Icon Objets à triturer
DrillDown Icon Stratégies sensorielles pour les ados et les adultes
DrillDown Icon Cinq conseils pratiques pour faciliter votre transition vers le monde adulte
DrillDown Icon Favoriser l’établissement de relations positives et sans risque
DrillDown Icon Faits et conseils pratiques pour interagir avec les personnes qui vivent avec un trouble du spectre de l’autisme
DrillDown Icon Modélisation par vidéo: Réaliser des vidéos a la maison
DrillDown Icon Quatre conseils pour aider les enfants qui vivent avec l’autisme à tirer le maximum de bénéfices du jeu Pokémon Go
DrillDown Icon Soins personnels et conseils beauté
DrillDown Icon Des conseils pour se soustraire à la pression des pairs
DrillDown Icon Le trouble du spectre de l’autisme et les transports publics
DrillDown Icon 5 Activités récréatives, loisirs et santé
DrillDown Icon 6 Bénévolat et emploi
DrillDown Icon 7 École élémentaire et secondaire
DrillDown Icon 8 Possibilités d'intervention
DrillDown Icon 9 Technologie
DrillDown Icon 10 Opinions personnelles
DrillDown Icon 11 Planification de l'avenir
DrillDown Icon 12 Études postsecondaires
DrillDown Icon 13 Transition vers l'école
DrillDown Icon 14 Les professionnels et le TSA
DrillDown Icon 15 La santé mentale
  Envoyer cet article par courrielAperçu avant impressionAperçu avant impression article actuel/Catégorie avec articles complémentaires/sous-catégories
 
La boîte à outils émotionnels

Texte adapté de l’ouvrage suivant : 
ATTWOOD, Tony. Le syndrome d’Asperger, Guide complet, Édition de la Chenelière, Montréal, Qc, 2008.

Monsieur Tony Attwood, psychologue de renom et spécialiste des troubles du spectre de l’autisme (TSA), a élaboré le concept de la « boîte à outils émotionnels ». Ces outils sont autant de stratégies pour aider les gens à faire face aux émotions négatives. La    « boîte à outils émotionnels » pour les personnes ayant un TSA a pour but d’accroître le nombre de stratégies disponibles pour la gestion et la prévention d’émotions négatives telles que l’anxiété, la colère et la tristesse. Les outils visent à faire deux choses : réduire l’intensité de l’émotion vécue et aider la personne à comprendre le rôle des pensées face aux situations d’anxiété. Il existe huit catégories d’outils, toutes décrites ci-dessous.

Outils physiques : Activités physiques qui libèrent rapidement l’énergie émotionnelle.

  • Sauter sur un trampoline, sur place ou sur un gros ballon.
  • Utiliser une balançoire.
  • Prendre une marche, aller courir ou faire du vélo, danser, nager.
  • Faire des sports ou des exercices.
  • Effectuer des tâches ménagères.
  • Regarder une comédie (pour faire rire).

Outils de relaxation : Activités qui libèrent lentement l’énergie émotionnelle, contribuent à calmer la personne et à faire diminuer sa fréquence cardiaque.

  • Se retirer dans un endroit calme.
  • Faire des exercices de relaxation musculaire progressive (permet de libérer les tensions).
  • Dessiner, faire de la peinture.
  • Bricoler, lire, écouter de la musique.
  • Se bercer doucement.
  • Utiliser des objets à triturer (balle antistress, pierre, objet doux, chapelet de relaxation).
  • Mettre de l’ordre dans ses effets personnels ou accomplir des corvées domestiques relaxantes.
  • Regarder une émission à la télévision, son film préféré, un album photos.
  • Écouter un message enregistré par une personne importante dans sa vie (parents, grands-parents).
  • Demander une pause et incorporer des pauses dans la journée.

Outils sociaux : Aident à gérer les émotions et à changer l’humeur grâce à l’interaction avec une personne ou un animal.

  • Aller voir une personne en qui vous avez confiance.
  • Parler à un ami, un enseignant, aux parents, aux grands-parents ou à une personne d’appui.
  • Faire preuve d’altruisme - faire quelque chose pour quelqu’un d’autre ou lui venir en aide.
  • Faire du bénévolat (aider ses camarades de classe, des élèves d’une autre classe, à la bibliothèque ou dans un bureau, dans une animalerie locale).
  • Passer du temps avec un animal de compagnie.

Outils de réflexion : Misent sur les capacités intellectuelles d’une personne pour lui enseigner à modifier sa façon de penser et à gérer ses émotions.

  • Utiliser des antidotes pour déloger les pensées négatives.
  • Créer un mantra (mots ou sons qui ont des effets positifs et apaisants).
  • Imaginer une scène de bonheur ou un endroit calme et agréable.
  • Imaginer un résultat positif à l’aide de la visualisation ou de la pratique cognitive en images.
  • Utiliser la logique et les faits pour mettre la situation en perspective.
  • Entreprendre une tâche scolaire qui aide la personne à se calmer et lui procure un sentiment de réussite.
  • Avoir avec soi un objet qui symbolise la tranquillité.
  • Garder un journal de réussites, d’activités amusantes et de points forts.
  • Lire attentivement l’information sur l’auto-assistance.
  • Se référer aux stratégies proposées sur les échelles en trois ou cinq points, le thermomètre émotionnel et d’autres encore. 

Outils centrés sur les intérêts particuliers : Sont sources de plaisir, favorisent la relaxation et servent d’interrupteur.

  • Se livrer à une activité qui l’intéresse tout particulièrement pendant une période de temps précise (l’utilisation d’une minuterie, d’une montre, etc. contribue à rendre l’exercice plus concret).
  • Mettre à l’horaire une activité classée comme particulièrement intéressante.
  • Incorporer les intérêts spéciaux ou les talents de la personne dans le programme d’études, les activités d’emploi et le travail bénévole.

Médicaments : Sont utilisés pour traiter les troubles de l’humeur.

  • Travailler de concert avec des professionnels de la santé.
  • Suivre les directives du médecin.
  • Noter les effets secondaires (positifs et négatifs) et en discuter avec le médecin.
  • Comprendre que les médicaments sont un outil, mais qu’ils ne doivent pas être le seul outil dans la boîte.

Autres outils : Réduisent l’anxiété ou les effets des émotions négatives, sans cependant appartenir à une catégorie spécifique.

  • Lire des biographies et des autobiographies de personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).
  • Développer sa capacité de défendre ses droits.
  • Sensibiliser les autres aux points forts et aux besoins des personnes ayant un TSA ainsi qu’aux adaptations nécessaires à leur réussite (scolaire et sociale).
  • S’offrir des récompenses (autorenforcement) pour avoir utilisé de nouveaux outils.
  • Identifier des outils qui permettent d’éviter certains stimuli sensoriels ou d’en minimiser les effets.

Outils inappropriés : Outils nocifs ou contre-productifs; il est primordial de repérer les outils inappropriés afin de pouvoir les remplacer par des outils qui conviennent davantage.

  • Consommation abusive
  • de médicaments sur ordonnance ou de drogues illicites;
  • d’alcool.
  • L’automutilation et l’idéation suicidaire.
  • La violence, l’agression et la vengeance.
  • Les comportements à risque.

Le développement d’outils émotionnels doit commencer en bas âge. L’apprentissage est une démarche à long terme et il est important d’ajouter régulièrement des éléments dans la boîte à outils, d’examiner l’utilité des outils que contient la boîte et d’écarter ceux qui nuisent au bien-être émotionnel de la personne ayant un trouble du spectre de l’autisme. Faites preuve d’ouverture d’esprit et vous verrez que la liste des outils émotionnels est illimitée.


 

 

Mots clés : Anxiété, autorégulation, émotions, relaxation

Attachments