AccueilAccueil ArticlesArticles Choix de langueChoix de langue
RSS Feeds
DrillDown Icon Autisme Ontario – Base de connaissances
DrillDown Icon Bienvenue
DrillDown Icon Caractéristiques et fonctionnalités de ce site
DrillDown Icon 2 Diagnostic
DrillDown Icon 3 Famille
DrillDown Icon 4 Développement des habiletés
DrillDown Icon 5 Activités récréatives, loisirs et santé
DrillDown Icon 6 Bénévolat et emploi
DrillDown Icon 7 École élémentaire et secondaire
DrillDown Icon Préparation des enfants pour la maternelle : Des idées pour les familles
DrillDown Icon Stratégies pour une communication efficace entre l’école et la maison
DrillDown Icon Comprendre le rôle de l’aide-enseignant
DrillDown Icon Conseils pour préparer une réunion fructueuse à l’école
DrillDown Icon Plan d’enseignement individualisé (PEI)
DrillDown Icon Le système scolaire : Foire aux questions
DrillDown Icon J’ai l’autisme et j’ai besoin de votre aide
DrillDown Icon La suspension
DrillDown Icon La transition vers les études postsecondaires
DrillDown Icon Modèle de carrefour TSA
DrillDown Icon Soutenir la communication a l'école secondaire
DrillDown Icon Soutenir la communication fonctionnelle à l’école secondaire
DrillDown Icon 8 Possibilités d'intervention
DrillDown Icon 9 Technologie
DrillDown Icon 10 Opinions personnelles
DrillDown Icon 11 Planification de l'avenir
DrillDown Icon 12 Études postsecondaires
DrillDown Icon 13 Transition vers l'école
DrillDown Icon 14 Les professionnels et le TSA
DrillDown Icon 15 La santé mentale
  Envoyer cet article par courrielAperçu avant impressionAperçu avant impression article actuel/Catégorie avec articles complémentaires/sous-catégories
 
Stratégies pour une communication efficace entre l’école et la maison

Fiche-conseils

Leslie Broun, M.Ed., consultante en TSA

La communication entre l’école et la maison peut avoir des répercussions importantes sur le programme scolaire d’un élève, sur le développement continu de ses compétences et sur la relation entre ses parents et le personnel enseignant. Beaucoup de parents déclarent être impatients de lire le cahier de communication à la fin de la journée et précisent que leur état émotif peut dépendre grandement de son contenu.

  • Dès que possible au début de l’année scolaire, la direction de l’école, l’enseignant, l’aide-enseignant et les parents devraient se rencontrer pour discuter et convenir des paramètres de la communication maison-école en tenant dûment compte du format utilisé pour communiquer, de l’information que l’école et la maison doivent y présenter ainsi que des contraintes de temps de toutes les parties.
  • À l’école, l’enseignant est responsable du contenu de la communication maison-école. Dans certaines situations, un aide-enseignant peut rédiger les rapports ou guider l’élève dans ce processus, sous la direction de l’enseignant.
  • Il est important que l’enseignant essaie d’écrire quelque chose dans le cahier de communication au moins une fois par semaine pour tenir la famille au courant des activités et des progrès de l’élève. Certains enseignants préfèrent parfois téléphoner aux parents à toutes les semaines.
  • En règle générale, les parents veulent savoir à quelles activités leur enfant a participé durant la journée, car ils peuvent utiliser cette information pour amorcer une communication avec leur enfant et/ou lancer les sujets de conversation en famille autour de la table, au souper. Exemples :    
    • Activités auxquelles l’élève a participé durant la journée
    • Manifestation d’habiletés nouvelles ou améliorées
    • Socialisation avec les pairs
    • Chansons, histoires, vidéos, unités thématiques
  • Le personnel de l’école veut savoir si l’élève a bien dormi et s’il a commencé sa journée du bon pied ce matin-là. Ces éléments peuvent influencer son rendement pendant la journée. Les renseignements concernant des activités et des événements spéciaux fournissent des sujets de communication ainsi que des occasions pour l’élève de développer ses capacités de lecture.
  • Ce processus peut être utilisé pour célébrer les réussites, tant à la maison qu’à l’école. C’est une expérience importante et positive pour toutes les personnes concernées. 
  • Les enseignants et les parents doivent se demander comment leurs messages peuvent être perçus. De petites choses comme la pression du stylo sur le papier, l’utilisation de lettres majuscules ou de gros caractères peuvent transmettre un sentiment de colère. Le cahier de communication n’est pas le bon outil pour engager et poursuivre une conversation difficile. Une rencontre en personne est habituellement la meilleure façon d’aborder les difficultés.

Problèmes de santé

Certains enfants ont de graves problèmes de santé, comme des crises d’épilepsie, au sujet desquels les parents ont besoin d’information à tous les jours. Les paramètres des rapports doivent être clairement définis. La collaboration entre les parents et l’école est indispensable. Il faut donc décider d’un moyen efficace, tant pour l’école que pour la maison, de signaler les problématiques liées à la santé.

Le signalement des problèmes de comportement

  • Les parents trouvent difficile et décourageant de recevoir une liste quotidienne des écarts de conduite de leur enfant. La plupart des parents ne connaissent que trop bien les problèmes de comportement possibles de leur enfant. Il n’est pas nécessaire d'informer régulièrement les parents des épisodes quotidiens de désobéissance de leur enfant, de manque de concentration à la tâche et d'autres incidents si tous ces comportements font partie du profil de l'enfant.
  • La direction de l’école, l’enseignant, l’aide-enseignant et les parents doivent établir ensemble des lignes directrices claires concernant la rédaction de rapports sur les problèmes majeurs de comportement de l’élève.
  • Des écarts de conduite graves se produisent à l’occasion et doivent être signalés. Le cahier de communication n’est pas l’outil approprié pour transmettre ce genre d’information. C’est la direction de l’école qui décide de la façon de communiquer cette information et qui souvent assume elle-même ce rôle important.

Conseils pratiques pour mettre en place un processus efficace de communication maison-école

  • Faites participer l’élève à la mise en place du processus de communication. Ce peut être un carnet ou un cartable. Les élèves peuvent aider à en préparer le contenu et les images. Cette contribution permet à l’élève de s’approprier le processus établi et de s’en sentir en partie responsable.
  • Souvent, les tâches relatives au cahier de communication sont repoussées à la fin de la journée. Toutefois, en faisant le lien entre l’horaire visuel de l’élève et le processus quotidien de communication de renseignements aux parents et en consignant des observations dans le cahier à différents moments de la journée, tant l’horaire que la communication avec les parents s’en trouvent renforcés. Pour certains élèves, la préparation et la tenue du cahier de communication sont une composante importante du programme de littératie.
  • Lorsqu’il est possible de prendre des photos de l’élève en train de participer à des activités scolaires, faites-le, car cela peut être un excellent moyen de l’inciter à récupérer et communiquer de l’information. L’importation d’images numériques dans un document Word est un processus fort simple.
  • Les conseils scolaires ont habituellement des politiques très claires concernant la communication par courrier électronique entre la maison et l’école. Ce mode de communication n’est généralement pas encouragé ou permis. Le fait de répondre à un message ou de l’acheminer à une autre personne risque d’en altérer le contenu initial, ce qui rend toutes les parties vulnérables. Si vous ne connaissez pas la politique de votre conseil scolaire à cet égard, renseignez-vous.

Question à se poser : Que se passerait-il si le cahier de communication d’un élève tombait de l’autobus et se retrouvait entre les mains d’un inconnu? La dignité et l’intimité de l’enfant ou de sa famille seraient-elles compromises?

Ne perdez jamais de vue l’objectif ultime de la communication entre la maison et l’école : nous établissons des rapports pour les élèves qui, en raison de la nature de leur incapacité, ne sont pas en mesure de le faire eux-mêmes.

Mots clés : Éducation, conseils pratiques aux parents, conseils pratiques aux enseignants, enseignement, stratégies pédagogiques, communication

Note : Dans ce document, l’utilisation du genre masculin vise seulement à faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

 


Attachments