La transition vers les études postsecondaires

La transition vers les études postsecondaires : Perspective de l’étudiant ayant un TSA « Ce que j’aurais aimé savoir ! »

Par : Vicki Laframboise, orthophoniste

Le monde de l’éducation est de plus en plus conscient de l’importance de mettre en Ĺ“uvre des stratégies efficaces et viables pour faciliter la transition vers les études postsecondaires des étudiants qui ont un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Bien que cette transition représente une étape cruciale dans la vie de TOUS les étudiants, elle demeure un défi d’envergure pour les étudiants ayant un TSA étant donné la diversité de leurs difficultés.

Afin de mieux comprendre la réalité vécue par les étudiants lors de ce processus transitionnel, j’ai consulté un groupe d’étudiants de l’Université d’Ottawa qui a vécu la transition vers un établissement d’études postsecondaires. Ils étudient en administration, biochimie, biologie, économie, études anciennes, études médiévales et de la Renaissance, génie informatique, géologie, histoire, informatique, mathématiques et statistique, musique, science politique, sociologie, traduction, etc. Malgré l’hétérogénéité de leurs champs d’intérêts et leurs expériences distinctes à l’école secondaire, ils partagent tous un point en commun…ils ont tous reçu un diagnostic de TSA.

Bref, que vous soyez étudiant, parent, enseignant, éducateur ou professionnel, voici trois considérations majeures qu’ils nous proposent de respecter afin de rendre plus harmonieuse la transition entre les études secondaires et postsecondaires.

Considération 1 : Allouer le temps nécessaire et essentiel à une transition harmonieuse et positive.

Pour les élèves présentant un TSA, la transition devrait se préparer graduellement tout au long des études secondaires. Cette mesure permettra entre autres de favoriser une appropriation individuelle de la démarche et une meilleure connaissance des enjeux auxquels ils devront faire face.

« Développer les habiletés intrinsèques nécessaires à la transition vers les études postsecondaires est la clé du succès individuel! »

Des stratégies simples et pratiques facilitant la réalisation d’un tel objectif pourraient être présentées lors d’ateliers ciblant des habiletés spécifiques :

  • La vie postsecondaire et tous ses détails impensables…
    • Afin de diminuer l’anxiété liée à la nouveauté, cet atelier devrait entre autres aborder les thèmes suivants de façon détaillée :
      • Le processus d’inscription
      • L’achat du matériel didactique
      • Les prêts et bourses
      • Le logement, etc.
  • Les habiletés organisationnelles
    •  Le sens de l’organisation étant généralement moins développé chez les étudiants ayant un TSA, les thèmes suivants devraient être ciblés :
      • La prise de notes
      • L’agenda
      • Les technologies
      • La gestion du temps, etc.
  • Les aspects sociaux
    • À l’unanimité, les étudiants mentionnent à quel point les exigences sociales sont étourdissantes. Au-delà des habiletés sociales souvent identifiées dans la littérature, il demeure important d’aborder en plus les règles sociales (implicites et explicites) touchant le comportement et les attentes :
      • En salle de classe
      • Avec les professeurs
      • Avec les autres étudiants
      • Sur le campus
      • En résidence, etc.
  • Les tâches de la vie quotidienne 
    • Quelles sont les nouvelles tâches auxquelles l’étudiant sera confronté et comment peut-il s’organiser?
      • Gérer son courrier
      • Faire la lessive
      • Organiser son transport en commun
      • Faire l’épicerie
      • S’occuper de ses finances, etc
  • Les fêtes, la drogue, la sexualité
    • Être bien informé demeure l’outil le plus puissant pour l’étudiant.
      • À quoi faut-il s’attendre?
      • Comment dois-je réagir?
      • Le concept du NON (pour les filles autant que pour les garçons)
      • Connaître les limites reliées à l’alcool et à la médication, etc.
  • Le marché du travail
    • La préparation au marché du travail leur permettra aux étudiants de se familiariser avec les emplois étudiants.
      • Marche à suivre
      • Curriculum Vitae
      • Lettre de présentation
      • Entrevues, etc.

La liste d’exemples ci-dessus n’est pas exhaustive et il demeure important pour l’animateur de prendre en considération les besoins exprimés par les étudiants en fonction de leurs expériences.

Considération 2 : Être accompagné dans sa démarche réflexive afin de maximiser son savoir.

« Plus l’étudiant sera informé et habilité, plus il sera en mesure de faire des choix personnels et appropriés. »

Il demeure essentiel que les étudiants s’informent et soient informés des services disponibles au niveau postsecondaire. Accompagnés d’un adulte, d’un ami et/ou d’un mentor, ils devraient tenter de trouver des réponses aux questions formulées ci-dessous. L’on propose ici d’établir une liste de vérification avec l’étudiant pour l’aider à ne rien oublier. La mise en place d’un système regroupant toutes les informations est également nécessaire (p.ex., tableaux, grilles, carnet, etc.);

Voici quelques exemples de questions :

  • Quels sont mes droits à titre d’étudiant ayant des besoins particuliers?
  • Quelles sont les obligations légales de l’établissement que j’ai décidé de fréquenter?
  • Quels sont les programmes d’aide aux étudiants offerts dans l’établissement que j’ai choisi?
  • Quelles sont les personnes ressources auxquelles je peux m’adresser?
  • Comment obtenir l’aide nécessaire afin de compléter les demandes de prêts et bourses?

Le rôle de l’ami, du mentor ou de l’enseignant est principalement de guider l’étudiant dans sa démarche tout en anticipant pour lui les questions essentielles.

Considération 3 : Respecter son style d’apprentissage, son rythme et ses différences.

« Comment puis-je demander de l’aide quand je ne sais même pas que j’ai besoin d’aide??? »

Tous les étudiants mentionnent à quel point il est important de leur expliquer la possibilité, l’importance et les effets positifs d’une charge de cours réduite au niveau postsecondaire. Il faut garder en tête que les changements sont possibles et qu’il y a toujours des exceptions. Il faut s’informer!!!

En terminant, je tiens à remercier les étudiants qui ont si généreusement partagé avec moi leurs expériences et leurs suggestions.

« C’est en vous écoutant que j’apprends et en vous guidant que je vous comprends! » Vicki

Enfin, voici deux commentaires saillants :

« Le système est trop rigide et l’on doit ouvrir la voie afin de permettre aux étudiants d’apprendre à apprendre. » – Étudiante à la maîtrise

« De nombreux étudiants ayant le syndrome d’Asperger sont suffisamment intelligents pour développer leurs propres compétences sociales. Toutefois, un programme tel que le programme d’autonomisation, favoriserait un processus d’apprentissage plus efficace et rapide dans ce domaine. » – Étudiant au doctorat