Les indicateurs de l'autisme

Signes avant-coureurs du trouble du spectre de l’autisme durant la petite enfance

Si vous observez chez votre enfant l’un des comportements décrits ci-dessous, cela pourrait signifier qu’il se développe de manière différente. Si certains de ces comportements les inquiètent, les parents doivent demander à leur médecin de famille ou à leur pédiatre de les diriger vers un service d’évaluation plus approfondie.

  • Ne pointe pas du doigt les choses qui l’intéressent pour les montrer aux autres.
  • Établit moins fréquemment et de manière irrégulière un contact visuel avec des personnes autres que les membres de sa famille.
  • Sourit rarement lorsqu’il regarde les autres ou n’utilise pas d’expressions faciales chaleureuses ou joyeuses pour établir un contact.
  • N’utilise pas spontanément des gestes comme les signes de la main, le toucher ou le pointer du doigt dans ses rapports avec les autres.
  • Ne réagit pas aux gestes et aux expressions faciales des autres.
  • Est plus intéressé à regarder des objets que les visages des gens.
  • Peut être content de rester seul pendant de très longues périodes de temps
  • Ne tente pas d’attirer l’attention des parents; ne suit pas du regard le geste d’une personne qui pointe quelque chose du doigt; ne vient pas montrer un jouet ou un autre objet à ses parents.
  • Ne répond pas toujours à l’appel de son nom.
  • Semble être « dans son propre monde ».  
  • Ne réagit pas aux invitations à jouer de ses parents, même lorsqu’il est calme et détendu.
  • Évite ou ignore les autres enfants qui s’approchent de lui ou qui cherchent à interagir avec lui.
  • Ne dit pas un mot à l’âge de 16 mois ou ne fait pas de phrases de deux mots à l’âge de 24 mois.
  • Perd des habiletés linguistiques ou sociales acquises antérieurement.
  • Façons bizarres ou répétitives de bouger ou tenir ses doigts, ses mains ou tout son corps (bercement, mouvements rythmés). Marche sur les orteils. 
  • Réagit fortement à certains sons, lumières ou textures (p. ex., peut refuser de s’habiller ou souhaiter être entièrement couvert, mettre les mains sur ses oreilles, fixer des lumières).
  • Peut sembler indifférent à la douleur ou à la température.
  • Manifeste peu d’intérêt pour les jouets ou jouent avec ceux-ci de manière inhabituelle (p. ex., les aligne, les fait tourner sur eux-mêmes, les sent, ouvre et ferme les composantes du jouet au lieu de l’utiliser comme un jouet en soi).
  • Peut procéder à une inspection visuelle prolongée des objets (p. ex., peut en regarder fixement les contours, laisser pendre une corde ou agiter des objets devant et tout près de ses yeux).  
  • Insiste sur les routines (doit réaliser les activités d’une façon particulière ou dans un certain ordre; exige un trajet ou un aliment bien précis et est difficile à calmer lorsque des changements se produisent, même des changements minimes).
  • Préoccupation découlant de ses intérêts inhabituels, par exemple pour les interrupteurs, les portes, les ventilateurs, les roues – difficile à distraire de ces activités.
  • Éprouve des peurs inhabituelles, mais ne cherche pas de réconfort auprès des adultes.


 

 



L’autisme est traitable.
L’intervention précoce est vitale.
Apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs de l’autisme chez les jeunes enfants.
Agir rapidement.


 

Mots clés : Autisme, trouble du spectre de l’autisme, diagnostic