Les interventions classiques

Spirale Fiche d'information no 2 : www.autismontario.com/spirale

Il n’existe pas de traitement ou de programme de traitement unique pour les enfants et les adultes qui ont un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Les professionnels s’entendent sur l’importance d’une intervention précoce, et les personnes ayant un TSA répondent fort bien aux programmes très structurés.
La plupart des personnes ayant un TSA répondent bien à une combinaison quelconque des interventions et programmes suivants : 
  • Programmes d’éducation spécialisée basés sur des approches comportementales très structurées telles que l’analyse comportementale appliquée (ACA) et les techniques d’entraînement aux réponses pivots 
  • (en anglais, Pivotal Response Treatment – PRT).
  • L’orthophonie et des outils de suppléance à la communication tels que le Système de communication par échange d’images (PECS) et Proloquo2go, une application qui fonctionne sur iPhone, iPod et iPad et qui constitue une solution de prononciation et de communication pour les personnes qui ne peuvent pas parler.
  • L’ergothérapie qui favorise l’intégration sensorielle et le développement des habiletés motrices.
  • Les activités et interventions à caractère social et associées au jeu.
  • Les programmes de développement des habiletés fonctionnelles et des aptitudes à la vie quotidiennes.
  • Le counseling et d’autres thérapies psychologiques. 

De plus, les besoins des enfants et des adultes autistes changent au fur et à mesure qu’ils font des progrès et réalisent des apprentissages dans le cadre de différents programmes d’éducation, répondent aux méthodes de traitement, et que leurs besoins de développement se modifient naturellement au cours de la vie.

La réussite de tout traitement dépendra aussi grandement de la participation et de la formation des parents et des fournisseurs de soins. Ce sont les parents qui connaissent le mieux leurs enfants; il est très important qu’ils travaillent en partenariat avec les éducateurs/éducatrices et les thérapeutes pour cerner les comportements interférents à modifier chez un enfant ainsi que ses habiletés, ses intérêts et les difficultés qu’il doit surmonter. Les bons programmes prévoient habituellement un volet « formation des parents » de façon à ce que les parents et les familles puissent continuer la thérapie et les interventions à la maison. 

Les interventions liées aux régimes et suppléments alimentaires 

  • L’intérêt pour les thérapies alternatives, y compris pour les régimes et suppléments alimentaires, va grandissant au fur et à mesure que les parents explorent différents moyens d’aider leurs enfants. Cet intérêt est très marqué, mais les études en ce domaine sont peu nombreuses et nous manquons d’éléments de preuve pour affirmer que ces approches aident les personnes ayant reçu un diagnostic particulier. 
  • Compte tenu du fait que les problèmes d’allergies alimentaires et de digestion sont en croissance dans l’ensemble de la population, il est raisonnable de penser que des changements de régimes peuvent aider certaines des personnes aux prises avec un trouble du spectre de l’autisme; mais ce constat n’est pas directement rattaché à leur diagnostic d’autisme.
  • Avant d’entreprendre des changements de régimes ou d’utiliser des suppléments alimentaires, il est important de consulter votre médecin ou une/un diététiste.  

Pour vous renseigner sur les régimes alimentaires ou pour trouver un/une diététiste, visitez le site Web de l’Ontario College of Dieticians (Ordre des diététistes de l’Ontario) à l’adresse suivante : www.cdo.on.ca/en.