Voyager avec un enfant présentant le syndrome d’Asperger

Angèle Desrochers est enseignante et parent d’un enfant présentant le syndrome d’Asperger

Partir en voyage avec un enfant peut être difficile. Le défi est encore plus grand lorsque l’enfant a le syndrome d’Asperger. La planification est la clé de la prévention ou du moins de la réduction du stress chez l’enfant. Voici quelques trucs susceptibles de diminuer le stress et l’anxiété reliés aux voyages :

  1. Préparez un livre contenant une image de chaque étape du voyage. Ajoutez une explication pour chaque image. Ceci permet à l’enfant de lire ce livre comme une histoire et aux différentes personnes qui le regarderont avec lui d’utiliser les mêmes mots et les même détails.
    • Ce livre doit être lu plusieurs fois avant le départ.
  1. Naviguez sur le site Internet de votre destination afin que l’enfant puisse « voir » où il s’en va.
  2. Indiquez-lui clairement comment chaque activité commencera et se terminera (le voyage en avion, les repas, les spectacles, etc.).
    • Utilisez différents moyens pour illustrer la durée de l’activité. Par exemple : une montre ou une minuterie, la durée d’une émission ou d’un film, un sablier, etc.
  1. Révisez l’horaire de la journée à chaque matin et permettez à l’enfant de poser des questions; voilà une bonne occasion de l’informer des activités prévues pour la journée ainsi que de l’ordre de celles-ci.
  2. Apportez des aliments que l’enfant aime, surtout là où la nourriture est différente.
  3. Maintenez une certaine routine quotidienne.
    •  Heures des repas, du repos et du coucher.
  1. Permettez à l’enfant d’apporter un objet sécurisant ou quelques jeux et cahiers d’activités avec lui.
    • Assurez-vous que ces objets sont  autorisés à bord si vous voyagez par avion.

Le nombre d’images dans un livre déprendra de l’activité, du niveau de détails dont l’enfant a besoin et du volume d’informations qu’il est en mesure de traiter. Si nécessaire, un livre peut être créé pour chaque partie du voyage. Ceci permet de revoir une partie du voyage à la fois et, au besoin, d’effectuer plusieurs révisions de certaines activités.

Voici quelques exemples d’images à inclure dans le livre :

  • L’aéroport : salle d’attente, aire de bagage, procédures de sécurité, toilettes.
  • L’avion et l’horaire des vols : les sièges, les procédures de sécurité, les activités telles que les films, la musique, les collations ou les repas servis.
  • Les modes de transport une fois arrivé à destination : autobus, taxi, service de navette.
  • L’hôtel : foyer, ascenseur, chambre.
  • Les environs et les activités : salle à manger, restaurant, plage, spectacle, piscine.
  • Détails du voyage de retour à la maison.

C’est certain qu’un voyage peut causer de l’anxiété à un enfant présentant le syndrome d’Asperger; par contre, il est important de lui donner la chance de vivre de nouvelles expériences. La chose la plus importante est que l’enfant en sache le plus possible sur l’aventure qu’il s’apprête à vivre.

Mots clés : syndrome d’Asperger, anxiété, voyage, conseils pratiques aux parents